Salon de l’auto, mars 2018

Reportage Couleurs Locales 

Nouvo

L’objectification de la femme et le harcèlement envers les hôtesses présentes durant le salon de l’auto sont un état de fait depuis des années sans que rien ne soit entrepris pour améliorer la situation. De nombreux articles et reportages relatent le quotidien des hôtesses qui est caractérisé par la drague insistante, les blagues et les commentaires sexistes, etc. Ce qui est notamment condamné dans le cadre de la LeG.

En réaction, pour cette 88ème édition, nous avons décidé que la honte devait changer de camp. Nous, en tant qu’association féministe, avons imposé à Palexpo de projeter durant toute la durée du salon des slogans contre le harcèlement des hôtesses à l’attention des hommes qui représentent encore aujourd’hui plus de 80% des visiteurs. Des slogans ont donc été projetés sur les grands écrans numériques dans les quatre langues suivantes : français, allemand, suisse-allemand et anglais. C’était la première fois qu’un tel dispositif était mis en place. Or, malgré ceci, les gérant.e.s de Palexpo ont-ils/elles réellement pris conscience du problème ? Nous sommes conscientes que ce n’est qu’un début et que de grands efforts doivent encore être fournis pour bannir le harcèlement sexiste au travail. Vont-ils/elles à l’avenir prendre ce problème réellement au sérieux ? 

Rajoutons que le Salon de l’Auto a ouvert ses portes au public le 8 mars lors que la journée internationale des droits des femmes. Dans un contexte général international dénonçant le sexisme, il était pour nous inacceptable de se taire.